Disposition légale définissant et encadrant le cumul d’une pension de retraite et d’un revenu d’activité en emploi, c’est-à-dire soumis aux charges sociales en France.
Le cumul emploi-retraite est dit « intégral » ou « déplafonné » lorsque les conditions d’âge et de durée de cotisation vieillesse de l’assuré sont remplies (atteinte de l’âge légal de départ à la retraite – 62 ans pour les personnes nées à partir de 1955 – et du nombre de trimestres de cotisation) et que tous ses droits à la retraite ont été liquidés.
Pour les assurés ne remplissant pas les conditions ou qui ont bénéficié d’une retraite anticipée ou préretraite (carrière longue, handicap, pénibilité, amiante), le cumul emploi-retraite est dit « partiel » ou « plafonné ». Le montant cumulé de la pension et du revenu d’activité en emploi ne peut dépasser un plafond qui varie selon l’ancien statut professionnel du retraité.

Même si l’assuré ne remplit pas les conditions, le cumul emploi-retraite est néanmoins déplafonné s’il part à l’âge de retraite à taux plein (67 ans).

Pour en savoir plus :

  • Le site du gouvernement.
  • Le groupement d’intérêt public Union Retraite, qui regroupe les 42 régimes français de retraite, propose un service gratuit en ligne pour connaitre ses conditions personnelles de cumul emploi-retraite.

À noter:
Les statuts professionnels en cumul emploi-retraite ne sont pas toujours les plus optimisés pour la reprise d’une activité après la retraite, en particulier le statut de salarié pour lequel les charges sociales sont élevées et sans contrepartie (e.g. cotisations retraite et chômage). En Collaboration Post-Retraite, le statut professionnel le plus adéquat est mis en place pour chaque situation de cumul emploi-retraite (plafonné ou déplafonné).

Pour en savoir plus, contactez Experconnect.

« Accès au glossaire
Experconnect utilise des cookies pour vous apporter la meilleure expérience de navigation.
En savoir plus